• Accueil
13° siècle, 1994, 1960, 1964, 1970, 1982, 1998, 2015, 2022, ...

NOTRE HISTOIRE

13° siècle
Au début

L’existence de la chapelle de Sainte Anne remonte au 13° siècle et servait aux pèlerinages annuels.

1994
Le site de Sainte Anne

le site Sainte Anne remonte quant à lui à 1861, année où la commune d’Albestroff se vit offrir par Mr THIEBAULT (juge de paix et membre du conseil général), la chapelle, divers bâtiments et quelques parcelles de terre environnantes. La condition de ce don était « d’y fonder à perpétuité un hospice pour les pauvres malades et vieillards infirmes et indigents des deux sexes des vingt-six communes du canton d’Albestroff ».

1960
Maison de retraite

En juin 1960, la dénomination « Hospice » est abandonnée au profit de celle de Maison de Retraite (MDR). Un plan de reconstruction des bâtiments est alors réalisé, mais il n’est intégralement concrétisé.

1964
Un directeur

En décembre 1964, un poste de directeur est créé à la « Maison de retraite Sainte Anne ». Quatre années plus tard une nouvelle tranche de bâtiment est construite amenant la capacité d’accueil à 68 lits.

1970
Un centre d'éducation spécialisé

En novembre 1970, la MDR ouvre un Centre d’Education Spécialisé de 25 places, destiné à accueillir des usagers âgés de 13 à 18 ans, considérés comme « des enfants inadaptés réintégrables » dans la société. Ces derniers étaient issus du Centre Psychothérapique de Sarreguemines avec lequel la Maison de retraite avait passé convention. Les autres personnes accueillies étant bénéficiaires de ce qu’on appelait alors l’Action Sanitaire et Sociale du département (DDASS) et « qui justifient d’une réintégration dans la société en vue d’acquérir une certaine autonomie ».

1971
Appellation IMEPro

En novembre 1971, la dénomination de « Secteur d’Education Spécialisée » est abandonnée, l’appellation IMPro est adoptée. Les adolescents étant tous admis à l’internat.

1974
Ouverture du Centre d'Aide par le Travail

Le 1er janvier 1974 le Centre d’Aide par le Travail (CAT) ouvre avec une capacité de 24 places en atelier de travail et en foyer d’hébergement. Cette structure est rattachée à la Maison de retraite et placée sous la responsabilité de son directeur.

1977
La Forestière

En 1977, le Conseil d’Administration décide de faire l’acquisition d’un immeuble dénommé « la Forestière », implanté au cœur de la bourgade d’Albestroff pour en faire un foyer d’hébergement où résideront les travailleurs handicapés du CAT les plus autonomes. Les travaux sont achevés au début de l’année 1980.

1981
Cure médicale

La MDR de Sainte Anne était destinée à accueillir 92 Résidents avant son humanisation. A partir de 1981, elle bénéficie d’une section de cure médicale destinée à prendre en charge des patients dépendants et présentant des pathologies sévères.

1982
Etablissement Public Communal Autonome

Un arrêté préfectoral du 15 novembre 1982, conformément à la loi du 30 juin 1975, crée un Etablissement Public Communal Autonome dénommé CAT d’Albestroff. Cette nouvelle entité est organisée de la manière suivante :

- des ateliers CAT pour un total de 60 places ;

- deux foyers d’hébergement pour un effectif de 45 places ;

- un IMPro accueillant 20 adolescents à l’internat.

Déménagement de la classe spéciale de l'IMPro

La classe spéciale de l’IMPro s’installe au Collège d’Enseignement Général en 1982, dans le cadre d’une expérience d’intégration.

Les jeunes de l’IMPro continuent aujourd’hui à fréquenter cette classe intégrée au sein du Collège de l’Albe, de manière alternée à raison de deux jours et demi par semaine.

Séparation avec la Maison de Retraite

L’établissement se sépare alors de la MDR en se dotant d’une totale indépendance pour ses orientations et son avenir. 

Association du centre d'Aide par le Travail

Cette même année est constituée au CAT une association de loi type 1908 ayant pour raison sociale ou titre « Association du Centre d’Aide par le Travail d’Albestroff ». Le siège de cette instance est établi au sein des locaux du CAT. Son objectif « est de favoriser l’épanouissement, la socialisation et l’insertion des membres de ladite association » (Art 2. statuts). L’association qui a vocation de promouvoir la vie sociale de ses membres, est composée des usagers de l’établissement, de leurs familles, des professionnels, des membres de la direction, des administrateurs, et de toutes personnes souhaitant y adhérer. Cette association travaille sur des projets qui bénéficient aux personnes accueillies. Elle organise des manifestations et les ouvre à la population locale, elle bénéficie pour cela d’une large subvention de l’établissement.

1987
Service de Soins à Domicile

Par arrêté préfectoral du 06 mai 1986, la maison de retraite a été autorisée à créer un Service de Soins à Domicile pour personne âgées d’une capacité de 30 places. La date de mise en fonctionnement du service a été arrêtée au 01er septembre 1987.

1996
Foyer occupationnel

En 1996, 13 places sont créées en Foyer Occupationnel (FO). Elles ont permis de libérer autant de places aux ateliers du CAT et d’accueillir les usagers du CAT qui se trouvaient en difficulté de travail au sein des ateliers de production. La capacité d’accueil de ce service est portée aujourd’hui à 16 places. La nomination de ce service a changé, l’appellation désignée est le Foyer d’Accueil Spécialisé.

Les missions diverses et spécifiques assurées par les cinq services (ESAT, FHESAT, FAS, Impro, SAHTHMO) qui composent l’établissement sont confondues, donc mal identifiables. Les moyens mis à disposition pour l’organisation opérationnelle de l’établissement ne sont pas dissociés.

1998
Restructuration générale

A partir de 1995 la MDR de Sainte-Anne s’est engagée dans une restructuration générale. Dans ce cadre, sa capacité d’accueil est passée en juillet 1998, de 92 à 60 lits, le jour de l’inauguration des nouveaux bâtiments.

1999
Création de places au Foyer Occupationnel

En 1999, 12 places de Foyer Occupationnel (FO) sont créées permettant ainsi de libérer autant de places au sein des ateliers du CAT et d’accueillir les usagers du CAT qui se trouvaient en difficulté de travail au sein des ateliers de production. Cette même année, la désignation du FO a été modifiée, ce service a désormais pour appellation Foyer d’Accueil Spécialisé (FAS).

2005
Modification de la zone d'intervention du SSIAD

Un arrêté de 2005 a modifié la zone d’intervention du SSIAD en lui attribuant les communes des cantons de Fénétrange-Albestroff et Sarralbe.

2011
Changement de direction

En 2011, l’EPSMS du Saulnois change de direction. Pour bénéficier d’une bonne représentativité de l’ensemble de ses services, l’établissement désigné jusqu’à lors sous le vocable « CAT d’Albestroff » se voit renommé au cours de l’année 2013, Etablissement Public Social & Médico-Social (EPSMS) du Saulnois.

50 places au SSIAD

En ce qui concerne le SSIAD, les besoins de prise en charge des patients à domicile n’ont cessé de croitre sur le territoire ; pour y répondre, le service est progressivement passé à 50 places à partir de cette même année.

2012
Le FAS augmente sa capacité d'accueil

Au niveau de l’EPSMS du Saulnois, le dispositif FAS porte sa capacité d’accueil de 12 à 16 places.

La Direction de l’EHPAD a répondu en 2012 à un appel à projet de l’ARS dans le but de créer un ADJ au sein même de l’EHPAD. L’ouverture de 3 places a été validée avec un démarrage en 2013.

2015
Direction commune

Mise en place d’une direction commune pour assurer la gestion de l’EPSMS du Saulnois et de l’EHPAD d’ALBESTROFF.

2017
Place personnes handicapées au SSIAD

En 2017, le SSIAD a obtenu la création d’une place destinée aux personnes handicapées.

2019
Exstension du Foyer d'Accueil Spécialisé

Le FAS est autorisé à procéder à une extension non importe de 16 à 19 places, dont trois places réservées à de l’accueil de jour.

En août 2019, l’EPSMS du Saulnois procède à l’ouverture d’une cuisine centrale. au sein du dispositif ESAT. Le projet de cette filière professionnelle du dispositif ESAT, a été initié en 2014 faisant suite à une étude de marché et une étude de faisabilité confiée au bureau d’études (MP Conseil). La capacité actuelle de cette activité de production est de 1200 repas/jour. Ce projet a permis de mutualiser les personnels des deux établissements (EPSMS – EHPAD) et d’accompagner des personnes en situation de handicap au travers une activité professionnelle, à l’échelle du territoire du Saulnois.

Par arrêté, le Foyer d’hébergement des travailleurs de l’ESAT a été transformé en Foyer d’Accueil Polyvalent (FAP). Le FAP a pour objectif de placer les personnes accompagnées dans une dynamique d’insertion sociale, complétant les actions engagées dans le cadre de leur insertion professionnelle. Le foyer propose un accompagnement dans les actes courant de la vie quotidienne, un accompagnement aux loisirs, aux démarches administratives tout en bénéficiant d’un soutien psychologique.

2022
Nouveaux bâtiments

Suite à une étude de faisabilité engagée en 2012 et réalisée avec le concours du bureau d’études MP Conseil, concernant la rénovation complète de son patrimoine immobilier vieillissant, l’EPSMS du Saulnois emménage au sein de ses nouveaux bâtiments établis sur le site Sainte-Anne. Ces foyers d’hébergement construits en partenariat avec le bailleur social Moselis permettent d’accueillir en chambre individuelle, les personnes accompagnées au sein de différents services : un IMPro (20 places internat + 4 places semi-internat), un FAS (30 places de foyer + 3 places d’accueil de jour), et un FAP (37 places + 1 place d’hébergement temporaire). Le pôle administratif a intégré ces nouveaux locaux à la même période. 

 

Augmentation de la capacité du Foyer d'Accueil Spécialisé

Dans le cadre de son Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) 2019-2023, le service du FAS obtient une autorisation du Conseil Départemental portant sa capacité d’accueil totale à 33 places. Parmi ces places 14 places supplémentaires, 5 places visent à accueillir des Personnes Handicapées Vieillissantes et 9 places sont réservées à de l’accueil pour de jeunes adultes bénéficiaires de l’amendement Creton.

Nouvelle directrice

En octobre 2022, une nouvelle directrice est nommée par le Centre National de Gestion (CNG) pour prendre en charge la direction commune des établissements de Sainte Anne.

2023
Le service SAHTHMO est transformé en SAVS

A partir de 2023, le service SAHTHMO s’est transformé en SAVS.

Le SAVS est un service qui permet de maintenir à domicile des personnes en situation de handicap travaillant pour la plupart

Ouverture de l'hébergement temporaire en EHPAD

 

Cette même année, l’EHPAD a obtenu l’autorisation pour l’ouverture d’une place en hébergement temporaire. Ce mode d’hébergement permet à une personne âgée qui vit à son domicile de trouver une solution d'hébergement pour une courte durée : il est conçu pour répondre à une grande variété de situations. Il est par exemple possible de recourir ponctuellement à cette formule d’accueil pour pallier une indisponibilité temporaire des aidants, accueillir la personne âgée en sortie d’hospitalisation, favoriser un maintien à domicile, préserver le lien social ou comme solution provisoire en vue d’une entrée définitive en EHPAD.